La Sole « de petit bateau »

Petite recette plaisir qui vous rappellera des souvenirs d’Aquitaine, ce que l’on appelle la Sole de Petit Bateau, à faire à la plancha. La sole commune (Solea solea) n’a rien de commun : c’est un poisson haut de gamme, recherché pour sa chair fine, et sans arêtes, un joyau de notre gastronomie. On la rencontre sur toutes les côtes du littoral français jusqu’à 200 mètres de profondeur, mais aussi dans les estuaires, jusqu’à la limite des eaux douces. Poisson plat de forme ovale et allongée, noir côté pile, blanc côté face pour mieux se camoufler, la sole vit sur des fonds de préférence sableux ou vaseux car, chassant ses proies la nuit, elle s’ensable le jour, ne laissant dépasser que ses yeux et le sommet de son dos. On précise « de petit bateau » quand la sole est pêchée par des petits bateaux côtiers, des artisans pêcheurs, et que donc sa fraîcheur est optimale. Un trouve des spécimens pesant de 300 à 800 g. En général, avant de la préparer, on la déshabille en lui ôtant la peau, la noire surtout. C’est meunière, simplissime, qu’elle est le mieux mise en valeur, ou grillée.

This entry was posted in Terroir and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.