Le maquereau

maquereauLe maquereau est un poisson de mer froide, que l’on pêche essentiellement au printemps et en été. ll est bien reconnaissable à son dos bleu-vert zébré de noir ; comme celle de la sardine ou du thon, sa chair est d’un rouge assez sombre. Vous reconnaîtrez le maquereau frais à ses ouïes très rouges, à la rigidité et à la brillance superbe de ses couleurs, à ses yeux bien bombés et à son ventre plein. Le maquereau a une véritable odeur, peut-être un peu forte, mais il ne doit quand même pas sentir la marée! Un maquereau un peu avancé devient terne, mou, à l’œil vide ; ses ouïes deviennent sombres, de la couleur du boudin. Le maquereau étant assez gras, comme la sardine ou le hareng, il faut éviter de le servir avec des sauces trop riches. Cest un poisson idéal à faire griller.

Le maquereau est un poisson d’eau salée, très prisé pour sa chair. Il appartient à la même famille que le thon. Il est riche en vitamines du complexe B et en vitamine D, de même qu’en plusieurs minéraux tels le sélénium, le fer et l’iode. Bien entendu, ce poisson est une grande source d’acides gras oméga-3. Le maquereau est un poisson gras et son contenu en acides gras oméga-3 lui confère des avantages incontestables pour la santé. D’ailleurs, l’impact de la consommation de poissons gras comme le maquereau sur la diminution du risque de maladies cardiovasculaires fait l’unanimité dans la communauté scientifique. Des études ont aussi observé que les gens consommant plus de poisson souffraient moins de dépression et étaient moins à risque d’être atteint de la maladie d’Alzheimer. D’autres études ont observé un lien entre la consommation de poissons gras et la diminution d’incidence d’arthrite. L’American Heart Association (AHA) recommande aux adultes en santé de consommer au moins deux repas de poisson par semaine, principalement les poissons gras, afin de profiter de leurs effets santé.

This entry was posted in Terroir and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.