On aime Top Chef

Après avoir pesté des années contre « Top Chef », le sensationnalisme de l’émission et écrit cet article (un peu snob et railleur) qui disait que l’émission était le contraire de la cuisine, j’ai plongé dedans. Salement. Le rendez-vous est devenu un plaisir jouissif. On aime beaucoup trop regarder des candidats deviner le contenu de plats cachés dans une immense boîte noire ou les voir réaliser des trompe-l’œil (ça ressemble à une religieuse au café, mais en fait c’est un chou farci aux endives looool). Et puis on aime les chefs. Particulièrement Michel Sarran qui pousse ses poussins à la créativité, en permanence. Et qu’importe si l’un d’entre eux porte une casquette à l’envers (Philippe Etchebest sera là pour jouer le ronchon réac et marmonner des trucs sur l’importance de la toque). En fait, voilà, c’est dit, on adore l’émission. A une exception près. Il est souvent question de « cuisine féminine ».

This entry was posted in Chef. Bookmark the permalink.

Comments are closed.